Une urgence ?

Contactez-nous ! Notre équipe est disponible 24h/24 & 7j/7.

06 14 81 64 47
Eau

L’eau et le développement durable

Accueil / Eau / L’eau et le développement durable
goutte d'eau

La Régie Municipale Multiservice de La Réole dispose désormais, en matière de distribution d’eau potable, d’une vitrine du développement durable. De plus, elle est axée sur la préservation du milieu naturel pour les générations futures.

Production et traitement de l’eau
Nous traitons l’eau afin de la rendre potable selon des critères de potabilité à respecter.

En effet, la nouvelle filière de traitement de l’eau brute est mise en service en tout début d’année 2015. Elle se compose des étapes suivantes :

  • Pompage d’exhaure au niveau de chacun des deux forages,
  • Arrivée sous pression des eaux dans un pot de mélange,
  • Injection d’air compressé dans les pots d’oxydation,
  • Équipartition des eaux dans les deux filtres de traitement,
  • Filtration sur sable sur les deux filtres sous pression,
  • Désinfection au chlore gazeux avec régulation asservie au débit,
  • Stockage dans la bâche de contact chlore,
  • Stockage dans les bâches de Prieur 2 et de Mijema,
  • Pompage de reprise vers les réservoirs haut et bas services,
  • Rechloration de chaque réseau asservi à une mesure de chlore libre en continu
Gestion durable des ressources en eau potable
Suppression des purges au milieu naturel des eaux rouges (provenant de la présence de fer).

Nous supprimons ces purges grâce à un traitement à la source par déferrisation biologique.

Réalisation de 2 phases de sectorisation (un débit métrique et l’autre acoustique). Tout d’abord  l’objectif est de détecter dans les plus brefs délais les fuites d’eau et ainsi améliorer le rendement de réseau.

Des procédés de traitement écologiques :
  • Choix d’un procédé naturel de déferrisation biologique plus compact et naturel. Il permet de limiter l’emprise des ouvrages de traitement et le recours aux produits chimiques afin d’oxyder le fer (contrairement à un procédé physico-chimique).
  • Amélioration de la qualité de l’eau distribuée aux usagers. Pourtant, le fer n’est pas une référence de qualité au sens du décret n°2001-1220 relatif aux eaux destinées à la consommation humaine.
  • Des équipements peu consommateurs d’énergie (moteurs à haut rendement, variateurs ou démarreurs de vitesses sur les pompes, etc.).
  • Une gestion innovante entièrement automatisée et pilotée à distance (utilisation d’une tablette PC raccordée en web pour la gestion de nos divers sites d’exploitation).
  • Des outils de communication spécialement développés à des fins pédagogiques et de sensibilisation du public.
L’unité de déferrisation par voie biologique
La distribution d’eau à partir des réservoirs

A partir de cette usine de production et de traitement de l’eau située au lieu-dit le Prieur, l’eau est acheminée dans les différents réservoirs (haut et bas services) de la Régie Municipale Multiservices de La Réole. Elle la délivre ensuite jusqu’aux robinets de ses abonnés par l’intermédiaire du réseau de distribution. Les caractéristiques de ces réservoirs sont les suivants :

  • Un château d’eau Le Mirail (Haut service) d’un volume de 2 247 m3 avec deux petits en secours de 211 m3 et de 215 m3. En effet ce réservoir alimente les hauteurs de la ville de La Réole. Mais également les communes de Gironde Sur Dropt, de Morizès, de Camiran et de Saint Exupéry.
  • Un château d’eau L’Hôpital – Levite (Bas service) qui se compose de deux cuves d’un volume de 1136 m3 et de 1097 m3. Ainsi, ces cuves alimentent la ville basse et le centre-ville de La Réole.

Il existe donc un troisième réservoir à Casseuil d’un volume de 364 m3 qui a été abandonné depuis plusieurs dizaines d’années à cause d’un mauvais renouvellement de l’eau dans cet ouvrage compte tenu des caractéristiques du système d’adduction d’eau potable. Ensuite un surpresseur localisé dans les environs du réservoir du Haut Mirail permet d’alimenter environ 50 logements dans le lotissement du Haut Mirail.